Le taco rice d’Okinawa

Le taco rice est une des recettes les plus connues de la cuisine d’Okinawa. Ironie du sort, pour une île dont la réputation est de disposer d’un des régimes alimentaires les plus sains au monde, le plat qui a fait sa notoriété n’est pas un modèle d’équilibre et de diététique.

Pour qui ne connaît pas la cuisine japonaise en détail, ce plat peut paraître surprenant. Il existe pourtant d’autres interprétations japonisées de la cuisine occidentale, qui sont même, pour certaines, devenues des plats nationaux. Je pense au riz au curry (carry rice), vraiment spécifique dans sa version japonaise. Il y a également le hambagù (steak hamburger japonais à la sauce brune) ou l’omuraisu (omelette fourrée au riz et au ketchup). Dans ces plats, le ketchup, la worcestershire sauce côtoient le shoyu et le mirin. Et le résultat est bien souvent délicieux !

Le taco rice est un plat récent, qui n’a qu’une trentaine d’années. Il aurait été inventé par un marchand de tacos d’Okinawa, qui a transformé ce snack en plat en l’étalant sur du riz blanc. N’oublions pas qu’en Japonais le mot Gohan désigne à la fois le repas et le riz cuit. Il a suffi donc de partir sur une base de riz et hop, le taco s’est transformé en plat complet.

Sur le papier, la recette ne m’avait pas inspiré plus que cela. C’est dans un épisode de la série japonaise le gourmet solitaire que le plat a commencé à me faire de l’œil. Et puis j’ai eu  la chance, lors de notre voyage au Japon, de goûter un taco rice dans un restaurant de spécialités d’Okinawa à Shizuoka.

Et là, quelle découverte ! Le mélange de textures et de saveurs est très gourmand, la laitue et les légumes croquants dans une sauce parfumée et douce contrastent avec le riz chaud, la viande et le fromage fondant.

Le taco rice peut être relativement riche mais tout à fait acceptable diététiquement en ayant la main légère sur le gras. Essayez-le vous aussi, vous verrez c’est à la fois déroutant et délicieux !

Recette du taco rice

taco rice d'Okinawa

Ingrédients (pour 3 portions)

  • 250 g de riz rond japonais (ou 80 g par portion)
  • 37 cl d’eau
  • 2 petites tomates
  • 1 petit oignon
  • 1 petit poivron rouge
  • 1 citron vert
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 3 cuillères à soupe de ketchup
  • 1 peu de piment
  • 200 g de bœuf haché
  • 1 cuillère à café de sauce Worcestershire
  • 1 cuillère à café de shoyu
  • 1 cuillère à café de curry
  • 1 cuillère à café de ketchup
  • Laitue
  • Cheddar ou gouda râpé
  • 1 tomate
  • 3 œufs (optionnel)
  • Quelques chips tortillas (facultatif)

Préparation

  1. Découper les deux petites tomates en petits cubes. Faire de même avec l’oignon et le poivron
  2. Presser le citron vert. Ajouter une cuillère à soupe de miel, une cuillère à soupe d’huile, 3 cuillères à soupe de ketchup et une pointe de piment. Bien mélanger et ajouter au mélange oignon, poivrons et tomates. Réserver.
  3. Laver 6 feuilles de laitue environ . Les tailler en lanières.
  4. Couper la dernière tomate en quartiers.
  5. Cuire le riz comme indiqué dans cette recette de riz japonais, avec 37 cl d’eau
  6. Cuire la viande dans une sauteuse avec un peu d’huile. Ajouter une cuillère à café de curry en poudre, 1 cuillère à café de sauce Worcestershire, 1 cuillère à café de shoyu, 1 cuillère à café de ketchup. Bien mélanger.
  7. Préparer les œufs mollets. Si vous avez un micro-ondes, voici une façon simple et rapide de les faire cuire. Dans un ramequin allant au micro-ondes, mettez 4 cuillères à soupe d’eau et 1 pincée de gros sel. Casser l’œuf dedans et cuire au micro-ondes 40 secondes à puissance maximum. Si besoin, ajouter 10 à 20 sec à puissance faible.
  8. Dans de grands bols, placer le riz chaud, ajouter la sauce, les lamelles de laitue, si vous en mettez les chips tortillas émiettées, la viande, le fromage râpé et un œuf mollet. Décorer avec les quartiers de tomates.
  9. Poser le bol de  taco rice sur la table avec deux grandes cuillères. Chacun mélange ainsi les ingrédients de son bol avant de se régaler !

Recette inspirée du site Japan centre

2 comments

  1. Tu enlèves les tortillas et sauces qui n’ont rien de japonaises, ainsi que le fromage, je pense que tu retombes sur la recette de base, qui, comme le bo bun, le pho, les salades cambodgiennes, thai etc…. sont des vrais plats complets pour des gens qui se dépensaient physiquement, on y trouve le féculent, la viande, les légumes, donc totalement équilibrée. On peut penser que la partie junk food est arrivée en même temps que les américains pendant la deuxième guerre mondiale. Je vais tester cette recette mais en supprimant cette partie parce qu’elle est vraiment top. Merci à toi de nous l’avoir fait connaitre.

    1. Merci Isabelle ! Tu me diras ! Comme souvent pour les recettes simples, il y a beaucoup de variantes. Mais tu peux faire la salsa telle qu’elle est indiquée, elle est top (j’étais dubitatif sur l’équilibre miel / autres sauces, mais c’est parfait comme ça !)

Laisser un commentaire