Bol de riz aux œufs brouillés et poulet haché (soboro donburi)

donburi poulet oeufs brouillés

Ce donburi au poulet et aux œufs brouillés est un grand classique de la cuisine familiale japonaise et des bentô car il est aussi bien possible de le déguster chaud qu’à température ambiante. Le terme Soboro désigne en japonais des aliments tels que des œufs, de la viande ou du poisson hachés, cuits et servis en très petits morceaux, comme émiettés. On va ainsi traiter la cuisson du poulet comme on préparerait des œufs brouillés, à feu modéré, sans cesser de remuer et surtout sans surcuisson. Le résultat est léger en bouche, l’œuf, le poulet et le riz forment un délicieux trio.

J’ai d’abord eu envie de cuisiner un soboro donburi en lisant une histoire du manga « la cantine de minuit ». Ce plat était utilisé pour symboliser la complémentarité d’un couple de personnes très âgées, inséparables. Je ne suis pas passé à l’acte et finalement ma douce a craqué sur le soboro lors de notre dernier voyage au Japon ce qui m’a relancé sur le sujet. Que d’histoires romantiques autour de ce plat, vous ne trouvez pas ?

Recette inspirée de l’ouvrage « La cantine de minuit : le livre de cuisine »

Ingrédients

Pour 4 portions

  • 300 g de riz de type japonais
  • 360 g de poulet sans os (des aiguillettes par exemple), compter 90 g par portion
  • 2 cuillères à soupe de shoyu (sauce soja japonaise)
  • 4 cuillères à soupe de saké
  • 4 cuillères à soupe d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillères à café de miso (pâte de soja fermentée)
  • un morceau de gingembre de la taille d’un pouce
  • 6 œufs
  • 4 cuillères à café de mirin (vin de riz sirupeux)
  • Des lamelles de gingembre mariné (idéalement beni shoga)

Préparation

  1. Débuter la cuisson du riz à la japonaise comme dans cette recette (pour 4 portions, doubler les proportions)
  2. Hacher le poulet avec un robot. Râper le gingembre. Transférer le poulet dans une casserole large et ajouter 2 cuillères à soupe de shoyu, 4 cuillères à soupe de saké, 4 cuillères à soupe d’eau, 2 cuillères à soupe de sucre, 2 cuillères à café de miso et le gingembre râpé. Mélanger. Chauffer à feu moyen pendant 8 minutes environ, sans cesser de remuer avec des baguettes. L’objectif est d’obtenir comme une brouillade de poulet qui reste tendre et légère, sans être sèche. Lorsque le poulet paraît cuit, couvrir, arrêter le feu et laisser reposer une dizaine de minutes.
  3. Battre 6 œufs dans un bol avec 4 cuillères à café de mirin. Chauffer une cuillère à café d’huile dans une petite casserole, sur le plus petit feu disponible. Réduire à feu moyen et mélanger sans arrêt avec des baguettes jusqu’à obtention de jolis œufs brouillés, juste pris, tendre et aérés, mais pas secs.
  4. Répartir le riz cuit, idéalement dans des assiettes carrées. Partager le poulet et les œufs en formant une délimitation claire. Disposer les lamelles de gingembre mariné au centre.

Note : L’arrangement des couleurs est important, comme vous pouvez le voir sur la photo. On ajoute parfois un troisième ingrédient vert comme des pois mange-tout cuits et taillés en fine julienne, des haricots verts ou des petits pois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.