Potiron japonais kabocha mijoté

potiron kabocha mijoté

Le kabocha un potiron japonais à la peau verte qui peut être cuisiné en plat salé ou en dessert. La recette que je vous propose aujourd’hui est un grand classique de la cuisine familiale japonaise. On peut la savourer à tous les repas : au petit déjeuner, en accompagnement d’un déjeuner, d’un dîner ou dans un bentô. On déguste le kabocha mijoté chaud ou à température ambiante (en petites portions. N’en faites pas un plat principal au risque de saturer vos papilles avec son goût sucré).

La méthode de cuisson confère au kabocha une texture crémeuse et fait ressortir son goût de châtaigne. N’ayez pas peur de la cuisson avec la peau. Au contraire, elle est indispensable pour la saveur et la tenue des morceaux de kabocha.

On trouve du kabocha en épicerie asiatique ou – de plus en plus – dans les épiceries bio. Je vous conseille d’ailleurs de l’acheter bio, dans la mesure où vous consommez la peau. A défaut, je suppose qu’il peut être remplacé par un potimarron (je n’ai pas essayé, je ne peux malheureusement pas vous donner les éventuelles adaptations à faire).

Ingrédients

Pour 6 portions environ

  • 600 g de potiron kabocha
  • 25 cl de bouillon dashi maison ou reconstitué
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à soupe de mirin (alcool de riz sirupeux)
  • 2 cuillère à café de shoyu (sauce soja japonaise)

Préparation

  1. Préparer 25 cl de bouillon dashi
  2. Rincer et, si nécessaire, brosser le kabocha. Le découper en tranches, l’épépiner et le détailler, sans l’éplucher, en morceaux de taille égale (4 cm environ).
  3. Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile de sésame dans une sauteuse. Colorer rapidement les morceaux de kabocha en les retournant pour les dorer sur plusieurs faces.
  4. Ajouter le bouillon dashi. S’il ne bout pas instantanément, augmenter le feu pour le faire bouillir, baisser le feu au minimum, couvrir et cuire 10 minutes environ. Attention, il ne faut plus remuer le kabocha jusqu’à la fin de la cuisson car il va vite devenir cassant et se détacher de sa peau.
  5. Ajouter la cuillère à café de sucre et la cuillère à soupe de mirin (toujours sans remuer le kabocha. Incliner la sauteuse pour incorporer les différents ingrédients) et continuer la cuisson à couvert et à feu doux .
  6. Ajouter les 2 cuillères à soupe de shoyu et cuire encore 5 minutes.
  7. Goûter pour vérifier la cuisson, le kabocha doit être bien tendre.
  8. Servir chaud arrosé de bouillon ou à température ambiante.

Note : si vous diminuez la quantité de kabocha, ne diminuez pas les autres ingrédients car il faut garder suffisamment de bouillon)


cuisine japonaise; cuisine végétarienne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.