Nouilles japonaises aux champignons shiitake et aubergines

Nouilles japonaises aux shiitake et aubergines

J’ai eu envie de réaliser cette recette de nouilles japonaises aux champignons shiitake et aubergines en visionnant un épisode de la série « le gourmet solitaire ». Le héros commande des « chitake  somen » en voyant ses voisins s’en régaler. Chitake et non shiitake ? Oui, oui, il s’agit du petit nom d’un autre champignon originaire de la région de Tochigi, le chichitake.

J’ai évidemment cherché à trouver des chichitake à Paris, mais, quand nos amis tokyoïtes nous ont dit que même eux n’en avaient jamais vus, je me suis dit qu’il était inutile d’insister. J’ai donc utilisé des champignons shiitake frais et, même si je suis sûr que le goût et la texture sont différents, le résultat obtenu était très bon ! D’après les recherches que j’ai faites, le chichitake est quand même un champignon assez spécial : il est rempli d’un jus laiteux, possède une texture grumeleuse et dégage même une odeur de poisson ! Il est pourtant très apprécié car il parfume délicieusement les bouillons.

Revenons à notre recette : simple à réaliser, elle s’adapte également aux envies. Elle peut en effet être dégustée froide lors d’une chaude journée d’été ou chaude en bouillon lorsqu’on souhaite se réchauffer. Ce plat est également délicieux en accompagnement d’un bol de riz, sans les nouilles japonaises évidemment. C’est la fin de la saison de l’aubergine alors il ne faut pas traîner si vous voulez la faire ! Enfin, on trouve assez facilement des champignons shiitake frais (et français) chez Biocoop.

Ingrédients

Pour 4 portions

  • 75 cl de bouillon dashi (maison ou reconstitué avec 3 cuillères à café de bouillon en poudre)
  • 250 g de champignons shiitake frais
  • 500 g d’aubergines (l’équivalent de 3 petites aubergines)
  • 6 cuillères à soupe de shoyu (sauce soja japonaise)
  • 3 cuillères à soupe de mirin (alcool de riz sirupeux)
  • 3 cuillères à soupe de saké
  • de l’huile de sésame ou de l’huile végétale pour la cuisson
  • 4 portions de nouilles japonaises séchées (somen, udon ou soba) : je compte habituellement 75 g par personne, mais c’est très personnel ces choses là !

Préparation

  1. Couper les aubergines en deux dans la longueur puis en morceaux de la taille d’une bouchée. Les placer dans un saladier, saupoudrer de sel, mélanger et laisser dégorger une quinzaine de minutes minimum. Rincer les aubergines sous l’eau froide pour retirer le sel.
  2. Passer rapidement les champignons shiitake sous l’eau. Retirer le sable, essuyer avec du papier absorbant et couper les pieds.
  3. Préparer le bouillon dashi. Si vous le faites maison, suivre cette recette. Sinon, mélanger 75 cl d’eau avec 3 cuillères à café de dashi en poudre.
  4. Dans une casserole profonde à fond épais, faire chauffer de l’huile végétale (1 cuillère à soupe pour ma part). Faire revenir rapidement les champignons shiitake à feu vif, sans cesser de remuer. Ajouter les aubergines et cuire 5 minutes environ, en remuant régulièrement. Incorporer les 75 cl de bouillon dashi, porter à ébullition, baisser le feu et laisser cuire 10 minutes à couvert et à petits bouillons. Ajouter 6 cuillères à soupe de shoyu, 3 cuillères à soupe de mirin et 3 cuillères à soupe de saké. Laisser cuire 10 minutes supplémentaires.
  5. Cuire les nouilles japonaises et les rincer sous l’eau froide.
  6. Placer les nouilles au fond d’une assiette creuse, arroser de bouillon chaud ou froid selon votre envie, disposer les champignons et les aubergines au dessus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.