Le pan bagnat

Le vrai Pan bagnat

Directement dérivé de la salade niçoise, le pan bagnat constitue un en-cas des plus savoureux ! Fraîchement préparé, ce sandwich est plein d’arômes, raffiné et gourmand. Parfait pour un casse-croûte sous le soleil de l’été. Oubliez donc ces infâmes sandwichs mollassons, dégoulinants de mayonnaise industrielle qui ont déshonoré cette spécialité niçoise.

A l’origine, le pan bagnat était une salade niçoise enrichie avec des morceaux de pain de campagne rassis, brisés avec un marteau (cela témoigne de la « vieillesse » du pain utilisé). Les morceaux, de la taille d’une bouchée, étaient trempés dans l’huile d’olive et le jus de tomate. D’où l’origine de son nom qui signifie “pain baigné”. Une alternative au pain perdu pour recycler vos morceaux de pain oubliés dans le placard de la cuisine.

Recette du pan bagnat

pan bagnat niçois

Ingrédients

Pour deux personnes

  • 2 petits pains ronds (mon boulanger a eu la gentillesse de m’en préparer deux, après les avoir commandés la veille)
  • 1 ou 2 tomates coupées en rondelles (environ 4 rondelles par sandwich)
  • ¼ de poivron vert coupé en fines lamelles
  • 1 petit oignon frais émincé (une échalote à défaut)
  • quelques feuilles de basilic ciselé
  • 1 gousse d’ail
  • 1 œuf dur coupé en rondelles
  • 3 filets d’anchois coupés en 3 morceaux (ou une petite boîte de thon si vous n’aimez pas les anchois)
  • Une dizaine d’olives noires (de Nice si possible)
  • Fèves ou cœurs d’artichaut crus (facultatif)
  • Huile d’olive, vinaigre de vin, sel et poivre

Préparation

  1. Saler légèrement les rondelles de tomates. Réserver pour les faire dégorger
  2. Couper les petits pains en deux. Retirer un peu de mie du chapeau et du socle.
  3. Arroser chaque moitié d’une cuillère à café de vinaigre puis d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Saler et poivrer
  4. Installer les ingrédients dans le pain, refermer et emballer.
  5. Réserver une heure au frais avant de déguster.

2 réflexions sur « Le pan bagnat »

Laisser un commentaire