Pâtes au pesto (oui, mais cuites comme au resto)

Pâtes au pesto

Hein ? Une recette de pesto ? Non, non, je ne suis pas en panne d’inspiration, je souhaitais juste partager avec vous le plaisir et la satisfaction que l’on a ressentis avec ce plat très simple. Et cela tient à deux choses : de bonnes proportions d’ingrédients pour un pesto doux (grâce à l’ail noir) et ultra gourmand allié à une texture de pâtes « comme au resto ».

C’est sur le compte instagram (très chantant) du chef Simone Zanoni que j’ai découvert cette technique qui a définitivement changé ma manière de préparer les pâtes. Il s’agit de ne cuire les pâtes qu’à moitié et de les terminer dans une sauteuse, avec un peu d’eau de cuisson ou de sauce liquide. Le résultat : un jus soyeux, obtenu grâce à l’amidon des pâtes , qui les enrobe et vient lier la sauce. Miam ! Mais peut-être connaissiez-vous déjà cette technique ?

Ingrédients

Pour 3 portions

  • 220 g de pâtes courtes
  • 25 feuilles de basilic
  • 30 g de pignons de pin
  • 2 gousses d’ail noir
  • 25 g de parmesan râpé
  • 25 g de pecorino râpé
  • une bonne huile d’olive
  • du bon poivre et du sel

Préparation

  1. Faire griller 30 g de pignons de pin dans une poêle sans matière grasse.
  2. Dans un mixeur, placer 25 feuilles de basilic avec les pignons de pin, un peu de seul et deux gousses d’ail noir émincées. Mixer brièvement. Ajouter 25 g de parmesan et 25 g de pecorino râpés et mixer à nouveau. Incorporer peu à peu de l’huile d’olive en mixant jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Poivrer et saler si nécessaire.
  3. Commencer la cuisson des pâtes dans de l’eau bouillante salée, pour la moitié du temps indiqué sur le paquet.
  4. Mettre un peu d’huile d’olive dans une poêle. Chauffer doucement du poivre fraîchement et grossièrement moulu. Ajouter 4 louches d’eau des pâtes pour stopper la cuisson du poivre et attendre que les pâtes soient soient mi-cuites.
  5. Refaire bouillir le mélange eau – huile – poivre. Récupérer les pâtes avec une écumoire et les ajouter à la sauteuse en conservant bien l’eau dans la casserole. Finir la cuisson le temps restant en remuant très souvent. Ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes si nécessaire.
  6. Mélanger les pâtes au pesto, ajouter un peu d’eau de cuisson si cela est utile et servir immédiatement.

Note : j’ai choisi de mettre de l’ail noir dans mon pesto pour sa douceur. Ce super aliment venu du Japon est issu d’une fermentation qui élimine la plupart de ses composés soufrés et lui confère une saveur umami, douce et comme caramélisée. Si vous voulez le remplacer, utilisez de l’ail cuit ou de l’ail confit. Si vous aimez le piquant et la force de l’ail cru n’en mettez qu’une gousse !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.