Donburi au poulet et à l’œuf- Oyakodon

Donburi au poulet oyakodon

L’oyakodon est un donburi au poulet et à l’œuf qui fait partie des grands classiques de la restauration du midi au Japon. C’est une recette parfaite pour s’initier à la cuisine japonaise. Très facile à réaliser, ce donburi est chargé de saveurs typiquement nippones. Si vous le cuisinez, il flottera dans votre cuisine l’odeur caractéristique des cantines spécialisées : un délicieux mélange de parfum d’oignon sucré et de sauce soja qui donnerait envie à un canari d’engloutir les deux bols.

J’ai réalisé cette recette pour deux personnes. Pour maîtriser parfaitement la cuisson de l’œuf, qui doit être cuit tout en restant fondant, j’ai utilisé deux casseroles. Je me suis inspiré des cantines japonaises qui réalisent « l’omelette » à la demande, dans des poêlons individuels avec un manche à la verticale. Il suffit ensuite de verser la garniture sur un bol de riz chaud.

En Japonais, Oyako signifie « parent et enfant », car on cuisine à la fois l’œuf et la poule. Cela me semble être une réponse radicale au paradoxe de l’œuf et de la poule : peu importe qui est apparu en premier, on se régale des deux en même temps !

Ingrédients

Pour 2 donburi au poulet et à l’œuf

  • 150 g de riz japonais
  • 50 g + 50 g de poulet
  • 1/2 + 1/2 oignon
  • 3 + 3 œufs
  • Oignon nouveau
  • Des feuilles de nori émincées (optionnel)

Assaisonnement

  • 2 + 2 cuillères à soupe de shoyu
  • 1 + 1 cuillère à soupe de mirin
  • 1/2 + 1/2 cuillère à café de sucre
  • Du bouillon dashi en poudre

Préparation

  1. Commencer par préparer et lancer la cuisson du riz à la japonaise comme dans cette recette.
  2. Dans une petite casserole, mélanger 2 cuillères à soupe de shoyu avec 1 cuillère à soupe de mirin, 2 cuillères à soupe d’eau, un petit peu de poudre de bouillon dashi et 1/2 cuillère à café de sucre. Faire de même dans une autre petite casserole.
  3. Couper le poulet en morceaux, l’ajouter aux liquides des casseroles et mélanger.
  4. Couper l’oignon en lanières. Pour cela commencer par le couper en deux. Retirer le bulbe central des deux moitiés. Poser la partie plane d’une des deux moitiés sur la planche et la recouper en deux pour obtenir 2 quartiers. Séparer les couches de l’oignon deux par deux. Tailler des lanières. Ajouter les lanières à la casserole, mélanger et procéder de même avec l’autre moitié de l’oignon.
  5. Couvrir les deux casseroles et chauffer à feu moyen. Mélanger de temps en temps jusqu’à ce que le poulet et les oignons soient cuits. Cela prendra en principe moins de 10 minutes.
  6. Pendant la cuisson des oignons et du poulet, battre deux œufs dans un petit bol (pas trop pour que les œufs gardent une texture crémeuse à la cuisson). Faire de même dans un autre bol avec deux autres œufs
  7. Au dernier moment, lorsque le riz, le poulet et les oignons sont cuits, préparer deux bols de riz chaud. Ajouter les œufs battus dans chaque casserole. Remettre le couvercle et cuire les œufs partiellement. Quand la texture vous convient (les œufs doivent rester crémeux pour enrober le riz), faire glisser le contenu de chaque casserole dans chaque bol.
  8. Pour un bol encore plus gourmand, placer un jaune d’œuf cru au centre (facultatif). Parsemer d’oignon nouveau émincé et d’algues nori et servir vos oyakodon immédiatement.

Itadakimasu!

Note : cette recette ne contenant aucun légume, j’ai accompagné l’oyakodon de chou râpé assaisonné d’huile de sésame et d’un peu de shoyu. Une salade d’algues au concombre ou des tsukemono (pickles japonais) peuvent également convenir.

Laisser un commentaire