Soupe froide d’asperges d’Argenteuil et tartines de merlu blanc

soupe froide d'asperges

Cette soupe froide d’asperges est idéale pour un dîner, après une chaude journée. Le yoyo météorologique nous offre parfois de belles journées estivales au printemps, profitons-en pour mettre à l’honneur un des légumes rois du printemps.  Malgré l’intitulé un peu pompeux, cette recette est le fruit d’une de mes expériences de dîner de semaine. Le petit défi a été d’obtenir une soupe assez froide pour la manger au maximum une heure après avoir commencé à cuisiner (contraintes de la semaine obligent). J’ai un peu rusé en utilisant deux palets de  bouillon de volaille surgelé (tout prêt mais sans arôme, ni levure) que j’ai directement mixés avec les asperges refroidies à l’eau, une louche de l’eau de cuisson des asperges encore chaude pour le goût, de l’eau froide et la crème froide également. Après un passage de 15 minutes au congélateur, la soupe était bien froide ! Évidemment, si vous avez plus de temps, laissez votre soupe tranquillement refroidir avant de l’oublier un peu au frais !

Un petit topo sur l’asperge d’Argenteuil, qui n’est de nos jours plus cultivée à Argenteuil mais autour de Cergy. J’étais très heureux de tomber sur ce beau produit traditionnel d’Ile-de-France dans mon épicerie bio. On  reconnaît facilement les asperges d’Argenteuil à leur tête légèrement violette ou rose.  Il me semble que cette variété est normalement d’un gros diamètre, celles que j’ai trouvée étaient fines à souhait. Pressé par le temps, j’ai oublié de les prendre en photo, j’essaierai de me rattraper !

Ingrédients

Pour 3 portions

Pour la soupe froide d’asperges

  • 350 g d’asperges blanches fines (une bonne dizaine)
  • 75 cl de bouillon de volaille froid ou 75 cl d’eau avec deux palets de bouillon surgelé
  • 2 cuillères à soupe de crème (allégée ou entière)
  • ½ cuillère à café de sucre
  • 2 tiges de ciboule (le bulbe blanc)
  • Du persil plat

Pour la tartinade de merlu blanc

  • 200 g de filet de merlu blanc ou autre poisson blanc
  • 2 bonnes cuillères à café de fromage frais (allégé ou non)
  • Vert de 2 bottes de ciboule ou ciboulette
  • Sel et poivre
  • un trait de jus de citron (optionnel)

Préparation de la soupe froide d’asperges

  1. Éplucher les asperges de la tête vers la tête. Les placer au fur et à mesure dans un saladier d’eau froide. Débiter les asperges en tronçons en gardant bien la tête entière.
  2. Dans une casserole, recouvrir les morceaux d’asperge d’eau froide, saler avec une cuillère à café de gros sel. Mettre à bouillir à couvert. Au bout de 5 minutes environ, vérifier la cuisson des têtes d’asperge. Si elles sont tendre, les retirer avec une écumoire et poursuivre la cuisson 5 minutes environ.
  3. Refroidir les asperges en les passant sous l’eau. Les placer dans le blender avec le bouillon froid et une louche de l’eau de cuisson des asperges, le persil, le blanc des tiges de ciboule en morceaux et deux cuillères à soupe de crème. Mixer et goûter. Saler, poivrer et ajouter la demi-cuillère de sucre si besoin. Mettre au frais (15/20 minutes au congélateur si vous êtes pressé)

Préparation de la tartinade de merlu blanc

  1. Faire cuire cuire les filets de poisson à la vapeur. Les miens étaient fins, ils étaient cuits en 5 minutes.
  2. Refroidir rapidement les filets de poisson sous l’eau si vous devez manger dans la demie-heure et les placer dans le bol d’un mixer avec 2 bonnes cuillères à café de formage frais, le vert des ciboules coupé en morceaux. Mixer, goûter, saler et poivrer. Vous pouvez ajouter un trait de jus de citron si vous aimez.
  3. Préparer trois petites tranches de pain, les griller et les tartiner. Servir avec la soupe froide

Note : j’ai servi cette soupe froide d’asperges blanches avec les tartines de merlu blanc et des courgettes râpées assaisonnées d’une vinaigrette légère au curcuma. Le trio a très bien fonctionné !

Laisser un commentaire