Salade de tomates au shiso

salade de tomate au shiso

Cette salade de tomates au shiso pourra aussi bien s’intégrer dans un repas occidental que dans un repas japonais traditionnel. Même si la tomate n’est pas un fruit typiquement nippon, on en trouve désormais très facilement au Japon. Lors de l’un de nos voyages en été, je me souviens d’en avoir dégusté dans un ryokan au petit déjeuner, à la campagne chez un fermier de thé vert et dans un isakaya en tempura ! La tomate a donc bel et bien intégré les habitudes alimentaires japonaises …

Cette recette, inspirée d’un ouvrage de Kori Endo, intégrait initialement du myôga, un bourgeon en forme d’échalote avec un goût proche du gingembre. Le covid impactant toujours les échanges de marchandises, il nous était impossible de trouver du myôga, nous l’avons donc remplacé par une échalote et du gingembre et cela a très bien fonctionné. Néanmoins, si vous pouvez vous procurer du myôga, préférez ce bourgeon japonais à cette solution de remplacement ! Le shiso apporte une saveur typiquement nippone et l’umami profond de la tomate mûre interagit avec les condiments japonais, ce qui projette bel et bien cette salade dans le répertoire gustatif japonais.

Ingrédients

Pour 4 portions

  • Une grosse tomate cœur de bœuf bien mûre (ajuster le nombre selon la taille, la mienne suffisait pour pour nourrir 4 personnes)
  • 6 feuilles de shiso (herbe aromatique japonaise)
  • 1 échalote
  • 1 petit morceau de gingembre frais
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de shoyu (sauce soja japonaise)
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable ou de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame grillées

Préparation

  1. Éplucher la tomate. Pour ce faire, avec un petit couteau, retirer la partie dure qui se trouve sous le pédoncule de la tomate en creusant un petit cylindre pointu. Inciser la peau du dessous de la tomate en forme de croix. Plonger la tomate quelques secondes dans l’eau bouillante. Lorsque la peau commence à se détacher, la rafraîchir dans l’eau froide et l’éplucher. Couper la tomate en morceaux pouvant facilement être attrapés avec des baguettes.
  2. Éplucher l’échalote et la couper en deux dans le sens de la longueur. Tailler des lanières. Hacher le shiso.
  3. Préparer la vinaigrette en mélangeant 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 2 cuillères à soupe de shoyu, 1 cuillère à soupe de sirop d’érable (ou de sucre en poudre) et 1 cuillère à soupe d’huile de sésame.
  4. Dans un saladier, arroser les tomates de vinaigrette, ajouter les lanières d’échalote, le shiso et le gingembre haché. Mélanger et réfrigérer 30 minutes environ. Parsemer d’une cuillère à soupe de graines de sésame grillées pour servir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.