Spaghetti à la colatura di alici et aux tomates

Avant d’expérimenter les préparations les plus ambitieuses, la meilleure recette pour faire connaissance avec la saveur umami de la colatura di alici est celle énoncée ci-dessous. Elle est devenue un classique de ma cuisine lorsque je suis en manque d’idée. Comme dans toutes les recettes minimalistes, la qualité des ingrédients est primordiale !

Recette des spaghetti à la colatura di alici et aux tomates

Ingrédients

Pour 2 personnes

  • 200g de bons spaghettis ou linguine (a minima Barilla, De Cecco si disponible)
  • 3 cuillères à soupe de colatura di alici (à défaut, remplacer par du Nuoc-mâm uniquement composé d’anchois, sel et eau)
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • une gousse d’ail écrasée
  • persil plat
  • une vingtaine de tomates cerise

Préparation

1.    Dans le cas de l’utilisation de tomates cerises fraîches, utiliser une petite casserole et les faire revenir à feu doux à moyen pour les faire dégorger (5 minutes environ). Égoutter. Il est également possible d’utiliser directement des tomates confites égouttées ou de faire confire les tomates à four doux.
2.    Cuire les pâtes al dente
3.    Pendant ce temps, dans un grand saladier, mélanger la colatura, l’huile d’olive, l’ail, le persil haché et les tomates égouttées (c’est important car le jus de la tomate diluerait trop la colatura)
4.    Égoutter les pâtes et bien les mélanger dans le saladier pour les enduire d’huile et de  colatura. Servir aussitôt.

 

Laisser un commentaire