La soupe de pourpier

La soupe de pourpier figure dans le fameux ouvrage de Jacques Médecin « la bonne cuisine du comté de Nice » dont j’ai usé et abusé ces dernières semaines.

Après mon article sur les spécialités de Paris et d’Ile-de-France, j’ai eu très envie d’une soupe de cresson. J’ai encore vu des bottes de cresson la semaine dernière sur les étals mais mon calendrier des saisons n’en faisait plus mention en octobre.

Comme redouté, pas de cresson à disposition mais cela m’a permis de me reporter sur cette délicieuse soupe de pourpier, dont la recette est similaire à celle de la soupe de cresson. Sur le papier en tous cas. Car il est beaucoup moins long de préparer le pourpier que le cresson qui réclame un équeutage minutieux. Pas de consigne pour le pourpier dont on peut utiliser les plus grosses tiges sans restriction (dans la soupe du moins car cru sous la dent, seules les jeunes pousses sont agréables !)

Et puis quelle surprise en bouche ! La soupe de pourpier offre des arômes subtiles et légèrement acidulés qui rappellent ceux de l’oseille. Ne les éteignez pas avec du bouillon en tablette aux saveurs synthétiques, osez l’eau salée et les oignons seulement. Si, si, vous verrez, le goût est franc et sans artifice ! La soupe de pourpier c’est bon et plein de bienfaits (omega 3, antioxydants, magnésium, calcium, potassium, etc.). Alors, cela vous donne envie d’essayer ?

Recette de soupe de pourpier

Ingrédients

 Pour 3 / 4 personnes

  • 2 litres d’eau
  • 2 cuillères à café de gros sel
  • 350 g de pourpier
  • 3 pommes de terre moyennes
  • 2 oignons
  • 2 cuillères à soupe de crème liquide
  • Cerfeuil (facultatif)
  • Pain ou baguette
  • Huile d‘olive

Préparation

  1. Nettoyer et découper grossièrement le pourpier à la main. Conserver quelques belles feuilles pour la décoration
  2. Couper grossièrement les oignons. Éplucher et couper les pommes de terre en petits morceaux
  3. Remplir une grande casserole de 2 litres d’eau froide. Ajouter le gros sel, les oignons, les pommes de terre et le pourpier
  4. Porter à ébullition et cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les pommes de terre soient cassantes lorsque vous les piquez avec une fourchette
  5. Pendant la cuisson des légumes, détailler des morceaux de pain ou baguette en croûtons (4 tranches environ). Les faire dorer dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.
  6. La cuisson terminée, prélever les légumes avec une écumoire, les placer dans le blender avec un peu d’eau de cuisson et mixer. Ajuster éventuellement la fluidité de la soupe en ajoutant de l’eau de cuisson (nous l’aimons lisse mais épaisse pour notre part)
  7. Blanchir 3 minutes à l’eau bouillante les feuilles de pourpier conservées. Les rafraîchir et les éponger dans du papier absorbant.
  8. Remettre la soupe dans une casserole, ajouter la crème et réchauffer.
  9. Parsemer la soupe des feuilles conservées. Saupoudrer éventuellement de cerfeuil haché et servir avec les croûtons

One comment

Laisser un commentaire