Préparer et cuire les châtaignes ramassées en forêt

Lors d’une promenade dans la forêt de Marly à Bougival (Ile-de-France), nous avons trouvé de belles châtaignes et avons entamé une petite cueillette improvisée. Non équipés de gants, nous nous sommes débrouillés avec des bâtons et nos chaussures pour ouvrir les bogues sans trop nous piquer. Avec un peu de patience, cela se fait relativement facilement.

Il n’y a pas de risque de confusion entre les marrons (toxiques et plutôt citadins) et les châtaignes (parfaitement consommables). Les châtaignes sont toujours trois dans leur bogue et ont un petit bout pointu (un reste de pistil) contrairement aux marrons bien ronds et uniques dans chaque bogue.

Lors de la cueillette, choisissez les fruits les plus beaux (brillants et bien remplis), encore dans leur bogue (plus ou moins ouverte) et sans trace de trou sur la peau. Les vers sont friands de ce fruit, vous éviterez déjà un certain nombre d’habitants indésirables de cette manière.

Une fois rentré, il vaut mieux les préparer et les cuire de suite en suivant les étapes énoncées ci-dessous.

En plus d’être délicieuse, la châtaigne est riche en protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments. Alors, pourquoi s’en priver ?

Comment cuire les châtaignes ramassées en forêt ?

  1. Rincer les châtaignes et les placer dans un grand saladier rempli d’eau. Éliminer celles qui flottent. Elles sont soit pourries, soit vérolées. Si vous avez un doute, vous pouvez trancher la châtaigne en deux. Elle risque en revanche de moins bien tenir la cuisson, ce qui peut être gênant si vous avez besoin de fruits en morceaux.
  2. Couper la pointe de chaque châtaigne. Cette entaille permettra de les éplucher plus facilement
  3. Placer les châtaignes dans une grande casserole d’eau. Porter à ébullition et faire cuire 10 minutes à couvert. Remplacer cette étape par une cuisson au four, si vous souhaitez les manger grillés. Mais je n’ai pas essayé cette méthode, notre four étant trop faiblard.
  4. Après cuisson, placer les châtaignes dans de l’eau froide et laissez les tremper le temps de les éplucher une à une (la peau sèche vite et il n’est plus possible ensuite de les éplucher facilement)
  5. Éplucher les châtaignes à l’aide d’un petit couteau, en enlevant également, dans la mesure du possible, la fine peau brune. Elle partira parfois très facilement, d’autres fois elle  se déchirera. Elle est comestible mais amère au goût
  6. Lors de l’épluchage, il peut rester quelques fruits habités par des vers ou gâtés. Jetez-les en entier.

Une fois cuites, si vous ne les utilisez pas de suite, mettez les châtaignes dans un récipient fermé au réfrigérateur. N’attendez pas plus de 24h pour les préparer.

Vous pouvez les apprêter en purée sucrée ou salée, les croquer dans un yaourt ou même en faire des gnocchis en les mélangeant à des pomme de terre, de la farine et un œuf.

Bonne cueillette !

3 comments

    1. Merci Laura ! C’était aussi la première fois pour moi. L’épluchage est un peu long et fastidieux mais la satisfaction de manger un produit sauvage est plus grande au final !

  1. Bonjour, vous pouvez aussi les faire griller dans une poële en fonte, préchauffée, en les retournant régulièrement. On peut également les garder fraîche au congélateur à condition de fendre la peau auparavant. Elles se conservent longtemps (2 ans chez moi). Les faire cuire encore congelées

Laisser un commentaire