Hachis Parmentier rapide

Je vous propose aujourd’hui une recette très simple et légèrement revisitée de hachis parmentier, pour clore l’hiver, au moment de l’arrivée des jolis légumes de printemps (l’asperge par exemple !). Je l’ai faite au départ pour utiliser les restes d’un tofu façon bœuf bourguignon, mais la recette ci-dessous part de zéro.

La présentation est moins rustique que le gros hachis parmentier familial et vous économisez le temps de gratin au four.  La purée est allégée et poireau apporte quand même quelques fibres et vitamines, tout en donnant du goût.  Ce principe de montage autorise toutes sortes de variations, je suis sûr que vous aurez plein d’idées, pourquoi pas avec des légumes de saison !

Recette de Hachis parmentier revisité

Ingrédients

Pour 2 à 3 portions

  • 5 grosses pommes de terre à purée
  • Du lait ou lait de soja
  • un peu de noix de muscade râpée
  • 2 poireaux moyens
  • 1 steak haché
  • 1 petite carotte
  • Un peu de vin rouge

Préparation

  1. Émincer le poireau. Faire chauffer 1 cuillère à café d’huile dans une sauteuse ou une casserole en inox. Ajouter le poireau, saler, remuer, couvrir et baisser le feu au maximum. Laisser cuire doucement jusqu’à obtenir une fondue bien tendre. La condensation du poireau est redistribuée grâce au couvercle, sans que celui-ci ne brûle . Goûter et saler si besoin.
  2. Pendant ce temps, éplucher, couper les pommes de terre et la carotte en morceaux. Dans une casserole, les couvrir d’eau froide. Ajouter une cuillère à café de sel, couvrir, faire bouillir, baisser le feu et laisser cuire 25 minutes environ jusqu’à obtenir des pommes de terre cassantes.
  3. Prélever et hacher la carotte. Dans une poêle, faire revenir le bœuf et la carotte hachés. Déglacer avec un peu de vin rouge, rectifier l’assaisonnement
  4. Égoutter les pommes de terre, les écraser au presse purée ou à la fourchette. C’est important de ne pas les mixer au robot, la texture deviendrait élastique.
  5. Remettre l’écrasé de pommes de terre dans la casserole sur feu moyen, remuer, ajouter un peu de lait de soja. Bien mélanger et ajouter progressivement du liquide si nécessaire, jusqu’à obtenir la texture souhaitée. Saler, muscader.
  6. A l’aide d’un cercle à entremets, monter les hachis : alterner en aplatissant bien une couche de viande, une couche de fondue de poireaux et une couche de purée. Démouler et servir avec des crudités.

Note : la recette traditionnelle de purée pommes de terre contient du lait entier et du beurre. Celle de Joël Robuchon va même jusqu’à incorporer 1/4 voire la moitié  du poids des pommes de terre en beurre ! Évidemment, la purée préparée ainsi sera infiniment onctueuse et goûteuse. On en mangera de petites quantités cependant pour éviter l’indigestion ! La recette expliquée ci-dessus est celle que je fais en semaine. Elle donne de très bons résultats tout en étant plus digeste. Je réserve l’autre version pour les dîners entre amis !

Laisser un commentaire