Calmars farcis aux crevettes

Encore une recette italienne ! Ces calmars farcis aux crevettes, antipasti italiens, feront une parfaite entrée pour les amateurs de fruits de mer.

Le calmar frais est finalement très facile à apprêter, comme a dit ma douce, on croirait que l’animal a été fait pour être démonté. Outre le côté intéressant de l’opération, le résultat en termes de texture et de saveur vaut très largement les efforts déployés. Je vous conseille également d’utiliser des crevettes crues, vous en maîtriserez ainsi l’assaisonnement. Comme vous le verrez dans la recette, conservez bien les tentacules pour les cuisiner dans un autre plat. En sauce tomate à l’ail et au vin blanc, ils sont délicieux ! Cela compensera le coût relativement élevé de cette délicieuse recette.
La photo est malheureusement floue, il n’y avait pas assez de lumière, je la remplacerai quand je récidiverai !

Ingrédients

Pour 5 personnes

  • 5 encornets de taille moyenne ou 10 petits
  • 50 cl de vin blanc
  • 2 feuilles de laurier
  • 300 g de crevettes crues
  • 1 gousse d’ail
  • Persil plat
  • 2 citrons
  • Huile d’olive, sel, poivre

Préparation

préparer un calmar

  1. Commencer par repérer les yeux des encornets. Couper les tentacules juste après les yeux.
  2. Retirer et jeter le bec, c’est à dire la partie au centre des tentacules.
  3. Réserver les tentacules dans un saladier.
  4. Attraper la partie avec les yeux et tirer doucement pour éviscérer l’encornet. Jeter les viscères.
  5. Retirer l’os à l’intérieur de l’encornet (il ressemble à un couteau en plastique transparent !)
  6. Repérer les deux nageoires vers la pointe. Appuyer avec les deux doigts à la base de la partie la plus proche du corps et tirer pour la détacher.
  7. Gratter la peau violette à l’aide d’un petit couteau et réserver la nageoire dans le saladier des tentacules. Faire de même avec l’autre nageoire.
  8. Retirer également la peau du corps de l’encornet en la grattant avec le petit couteau.
  9. Nettoyer l’intérieur de l’encornet à l’eau et en grattant si possible.
    Les tentacules et les nageoires pourront être sautés à l’ail et au vin blanc pour préparer une sauce tomate qui sera parfaite avec un bon plat de pâtes. Si vous ne le faites pas de suite, congelez-les pour plus tard.
  10. Faire bouillir un litre d’eau avec le vin blanc et les feuilles de laurier. Saler.
  11. Ajouter les encornets et faire cuire 20 minutes à feu doux.
  12. Pendant ce temps, mettre à bouillir une casserole d’eau avec 2 cuillères à café de sel. Y faire cuire les crevettes entières jusqu’à ce qu’elles prennent leur belle couleur rose (2 à 3 minutes).
  13. Égoutter les crevettes et les refroidir sous l’eau. Les décortiquer.
  14. Couper les crevettes en deux dans la longueur, retirer la veine (en passant rapidement sous l’eau si besoin) et couper les crevettes en morceaux.
  15. Mélanger les crevettes avec l’ail haché, du persil plat fraîchement haché et deux cuillères à soupe de jus de citron. Ajouter de l’huile d’olive et poivrer.
  16. Farcir les calmars de crevettes, en les poussant au fond avec les doigts.
  17. Faire une vinaigrette avec le reste de jus de citron, de l’huile d’olive, du sel et du poivre. Ajouter du persil haché et arroser les encornets de cette vinaigrette avant de les servir.

Note : les crevettes sont volontairement plus salées pour que leur goût soit bien présent dans le calmar. Vous pouvez diminuer la quantité de sel si vous le souhaitez.

2 comments

Laisser un commentaire